CLEMI-Créteil

Site en maintenance...

Le Web contraint les patrons de presse du monde entier à envisager une vraie révolution culturelle

11 / 06 / 2008 | Sandrine Rafael

Le Monde 6/06/08

Des centaines de patrons de presse du monde entier se sont réunis du 1er au 4 juin à Göteborg (Suède) pour le 61e Congrès de l’Association mondiale des journaux (AMJ) et le 15e Forum mondial des éditeurs.

Dans un contexte de baisse de la diffusion et des revenus publicitaires, notamment aux Etats-Unis et en Europe, les éditeurs tentent de bâtir de nouveaux modèles économiques pour pallier le recul des recettes. Ce qui n’est pas simple, même s’ils affichent une certitude : face à un flux continu d’informations sur le Net, le mobile, le journal électronique..., l’innovation et la qualité restent le nerf de la guerre.

Le développement des communautés, des Web-TV... domine sur la Toile. Sur le papier, des pistes ont été présentées, notamment par le cabinet de consultants Innovation. Il propose d’étoffer l’offre du samedi. Il a aussi planché sur un prototype de journal, intitulé 30/30, pour "30 secondes, 30 minutes", au format compact, au design soigné.

"INTÉGRATION"

Mais le sujet majeur de la réunion a sans conteste été l’évolution des éditeurs, voire leur révolution, face à l’arrivée d’Internet. "L’exploitation optimale de ces nouvelles opportunités multimédia est devenue un enjeu majeur pour les entreprises de presse", écrit l’AMJ. Les revenus issus des activités numériques représentaient, en 2007, 13,7 % du chiffre d’affaires du Washington Post (4,2 % en 2002) et 8,1 % de celui du New York Times (2,4 % en 2002), selon Borrel Associates. Le groupe Le Figaro, dont 13 % du chiffre d’affaires venait du numérique en 2007, prévoit que ce chiffre monte à 20 % en 2010.

En forte chute sur l’imprimé, les recettes publicitaires poursuivent leur progression sur le numérique. Le mobile représente aussi une opportunité : les recettes publicitaires pourraient y atteindre 11,4 milliards d’euros en 2011, selon Telenor. Mais "la publicité ne suffira pas", prévoit Pierre Conte, directeur général des activités numériques et de la publicité au Figaro. Il faudra trouver de nouvelles recettes sur le Web en développant des services autour de la marque.

L’évolution des façons de travailler a été au coeur des débats des éditeurs. "Le modèle de l’intégration des salles de rédaction semble dominant", souligne Vincent Giret, directeur éditorial multimédia chez Lagardère Active. "Nous avons changé notre façon de faire du journalisme", explique Javier Moreno, responsable du site d’El Pais. Le Monde, lui, conserve deux organisations indépendantes. Le Figaro, pour sa part, a renforcé la coopération entre les deux supports : les deux rédactions cohabitent en restant autonomes, mais elles dépendent d’une seule rédaction en chef. "Notre credo est de toujours renforcer notre travail sur le papier. Le quotidien seul, qui représente 34 % du chiffre d’affaires du groupe, est le navire amiral, mais il faut développer ce qui existe autour", insiste Francis Morel, directeur général du Figaro.

Reste que les conditions de travail du journaliste diffèrent largement entre un quotidien et un site Internet. Dans le premier cas, il organise son travail en fonction de l’heure du bouclage ; dans le second, il travaille vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Sans parler des écarts de rémunérations ni du nombre de jours de vacances.
Pascale Santi

Le Monde

 

Fil twitter de @clemicreteil

  • 22 mai 2017

    Regardez « Objectif Unes! » et vivez le concours de Unes avec les CM2 de l'école du Dr Roux lien
  • 26 juin 2017

    Partager et construire ensemble des #connaissances, quelle place pour les #communs dans l’#école aujourd’hui ? lien
  • 13 juin 2017

    Voici le n4. Le gpe d'élèves du #collège #Lakanal94 de #Vitry propose 1 beau numéro! lien @clemicreteil @Val-de-Marnepic.twitter.com/Ta9uqgqMix
  • 8 juin 2017

    Lancement du blog des Ceméa, dans le cadre de nos 80 ans sur l'espace Club Médiapart #Histoire #Analyse #Avenir >> lien
  • 21 juin 2017

    Les pré-inscriptions des établissements scolaires pour l'opération #RenvoyéSpécial sont ouvertes. #ÉducMédiasInfo lien
0 | 5 | 10 | 15 | 20

Sites Favoris

Decryptimages

Un site participatif dédié à l’éducation à l’image proposé par la Ligue de l’Enseignement et l’Institut des Images.

Edubases sélection Médias

Voici les dernières fiches d’EDU’bases Documentation proposant des scénarios pédagogiques consacrés à l’éducation aux médias

Sites Favoris

Decryptimages

Un site participatif dédié à l’éducation à l’image proposé par la Ligue de l’Enseignement et l’Institut des Images.

Edubases sélection Médias

Voici les dernières fiches d’EDU’bases Documentation proposant des scénarios pédagogiques consacrés à l’éducation aux médias