CLEMI-Créteil

Site en maintenance...

TraAM EMI 2016-2017 : InfoViz/ Synthèse

01 / 07 / 2017 | Elodie Gautier

Eléments de synthèse.

Le projet TraAM EMI académique 2016-2017.

Projet infoViz : Donner à voir l’info, ça s’apprend.

Développer, en lien avec les domaines du socle, les compétences de la littératie numérique et de la numératie :
➢ La carte mentale pour apprendre à rechercher, analyser et organiser l’information.
➢ S’initier au datajournalisme, s’approprier méthodes et outils de collecte et de traitement statistiques de données.
➢ Restituer une approche problématisée de l’information sous la forme d’infographie.
Les élèves sont amenés à :
➢ Comprendre les fondements de la mise en image de l’information : du langage visuel, des rapports texte/visuel, de l’interactivité.
➢ Prendre conscience des enjeux liés aux data - enjeux de citoyenneté : production, traçabilité, protection des données personnelles, collecte, traitements, notion de « données ouvertes », enjeux économiques.
➢ Apprendre les bases de la visualisation de données et en produire (graphiques, cartes, infographies).
➢ Acquérir les compétences nécessaires à l’accès à l’information et à sa lecture critique ; développer leur créativité.

Ce travail a été suivi par Pauline Le Gall, professeure documentaliste, chargée de mission au CLEMI-Créteil et référente du groupe TraAM EMI.
Elodie Gautier, déléguée académique à l’éducation aux médias et à l’information, coordonnatrice du CLEMI-Créteil a pris en charge la rédaction des éléments de synthèse et l’aide à la formalisation des scénarii.

Le groupe de travail académique :

Un groupe composé de (très) jeunes enseignants : Les plus jeunes sont néotitulaires, les plus expérimentés enseignent depuis 10 ans.
Ils participent pour la première participation aux traAM.
Pour certains, l’aventure de la datavisualisation a commencé dès l’année 2015.
Jean-Baptiste Chaignier (professeur de physique-chimie) et Pauline Le GALL (référente du TraAM) , ont suivi une formation proposée par le CLEMI-Créteil avec le soutien du Pôle numérique académique. Une initiation au datajournalisme organisée en novembre 2015 à l’Ina, avec Pierre Romera (@pirhoo)que nous remercions ici de sa disponibilité et de sa bienveillance.
Au collège Jean Campin (La Ferté Gaucher), Jean-Baptiste Chaignier a formé sa collègue Nathalie Alouis, professeure de SVT. Ensemble, ils se sont engagés dans des activités de visualisation de données en classe dès l’année 2015-2016.
Tous les deux ont animé début 2017, une formation intitulée “Apprendre avec les datas” à laquelle ont pris part les autres enseignants du groupe des traAM : Maud Duhirel, Gabriel Dunaud et Robin Philippe.

Le travail mené cette année a permis de construire un outil commun, conçu par Jean-Baptiste Chaignier et Nathalie Alouis pour la formation et enrichi par le travail du groupe, croisant étapes de la visualisation de données et compétences travaillées, a été réalisé avec l’outil de visualisation https://public.tableau.com/fr-fr/s/Tableau https://public.tableau.com/fr-fr/s/

Pour une lecture plus aisée, activer le mode "plein écran"

Initier les élèves de collège et de lycée à la datavisualisation : retour sur l’expérience

La visualisation est l’aboutissement de l’activité.
Il est nécessaire de prévoir du temps en amont pour la collecte de données et la préparation des bases de données.
Il s’agit en effet d’identifier, à partir de la définition d’un objet d’étude, les sources fournissant des bases de données ouvertes, de collecter et de traiter ces bases de données afin de les rendre exploitables. Un long travail de “nettoyage” est incontournable avant d’inviter les élèves à prendre connaissance des bases données puis à les structurer, étapes indispensables à la construction d’une visualisation (infographie).
Dans le cadre des projets présentés cette année, les bases de données ont été identifiées en amont par les enseignants qui recommandent de faire travailler les élèves sur des bases simplifiées et proposant un nombre de données raisonnable. Plus les données sont nombreuses plus il est difficile pour les élèves de les appréhender et de les structurer.
Lors de la première étape le sujet est présenté aux élèves. Ceux-ci sont invités selon les cas à construire la problématique générale.
Une réflexion autour de la relation sujet/ données est l’occasion alors d’inviter les élèves à se questionner sur les sources de données disponibles, à identifier les acteurs du data, à aborder les notions de données ouvertes (opendata) et fermées.
Dans un 2e temps, les élèves prennent connaissance de la base données fournie par les enseignants.
Cette étape, permet aux élèves de développer une réflexion critique, d’élaborer des hypothèses et d’envisager une stratégie d’exploitation statistique des données.
Un travail incontournable pour amener les élèves à comprendre que l’exploitation et la visualisation des données relèvent de choix. Choix guidés par un “angle” indispensable à leur travail de visualisation des données et d’éditorialisation de leur infographie, tout comme l’angle du journaliste détermine l’enquête et son traitement.
Dans le 3e étape, le plus souvent pour des opérations statistiques relativement simples (calcul d’une moyenne, d’une médiane), le tableur a été utilisé par les élèves au collège et au lycée.

Baliser le travail à faire faire aux élèves est une nécessité sans pour autant restreindre et ni perdre l’intérêt d’une activité de ce type.

Les enseignants insistent sur leur rapport au temps et préconisent l’interdisciplinarité pour mieux gérer les contraintes temporelles et pour que soient réinvesties dans d’autres disciplines les compétences travaillées dans le cadre d’une activité de datavisualisation.

Parce que l’activité de construction de visualisation de données (infographie) doit contribuer à aiguiser l’esprit critique des élèves, les enseignants ont eu le souci de les confronter à différentes sources d’information. Les élèves ont été invités par exemple à questionner un article abordant le sujet étudié, fournissant, pour étayer son propos quelques chiffres :
Quelles sont les sources des chiffres communiqués ?
En quoi le choix et le nombre des données retenues sont-ils pertinents pour répondre à la problématique ?
A d’autres moments, les élèves ont été amenés à évaluer la fiabilité et la rigueur des modalités de visualisations de données proposées par des infographies publiées dans les médias.

Initier des élèves à la datavisualisation a permis de travailler des compétences essentielles de l’éducation aux médias et à l’information : consulter, comprendre, s’approprier des ressources informationnelles, être auteur, argumenter, analyser, développer un point de vue, publier, partager.

Les outils utilisés :
Le tableur est l’outil indispensable à la datavisualisation :
OpenOffice Calc, Microsoft Excel
Remarques :
Les outils en ligne de visualisation nécessitent un bon débit sur le réseau.
Les tableurs libres limitent les possibilités graphiques de visualisation.

Les outils de visualisation spécifiques :
PikToChart https://piktochart.com/
Pour sélectionner, visualiser les informations. Plus-value graphique, utilisation assez simple mais prévoir un temps de formation pour une bonne maîtrise en collège.
Mindomo https://www.mindomo.com/fr/
Pour sélectionner, visualiser les informations sous la forme de cartes mentales. D’un usage aisé dès le collège.
Datawrapper.de https://www.datawrapper.de/
Plus adapté à la visualisation de données à partir de bases sous tableur. Grand avantage d’être accessible par les élèves sans compte. Permet de produire des graphiques et des cartes. A été utilisé avec les lycéens.
Iframescaffolder http://pirhoo.github.io/iframe-scaffolder/#/
Permet de créer une narration à partir d’infographies, de donner à voir par exemple, des datavisualisations sur un même thème à partir d’angles différents. Utile pour montrer en classe les travaux des différents groupes d’élèves.

Les projets mutualisés :
Voici en partage, des projets conçus et expérimentés par les enseignants du groupe TraAM EMI.
http://clemi.ac-creteil.fr/spip.php?rubrique224
Ces projets impliquent plusieurs champs disciplinaires : les sciences et vie de la Terre ; la physique-chimie, les mathématiques, la documentation, l’histoire et la géographie.
Trois des quatre projets ont été menés en interdisciplinarité.
Deux projets, en collège, ont été menés dans le cadre d’un EPI (4e, collège Henri IV, Meaux ; 3e, collège Anatole France, Les Pavillons sous Bois).

Le travail mené dans le cadre des traAM EMI a trouvé un prolongement dans les actions de formation et d’animation tout au long de l’année :
- Une formation au plan académique de formation “Apprendre avec les data”, en partie en distanciel et qui a fait l’objet d’un parcours sur M@gistère.
- Une animation à destination du Greid EDD avec lequel une collaboration doit se poursuivre à la rentrée 2017-2018.
- Une formation à destination du groupe d’enseignants engagés dans le projet Graines de reporters scientifiques Océans et Climat (24 établissements des 3 académies franciliennes) en partenariat avec les inspecteurs en charge de l’EDD et les coordonnateurs du CLEMI des académies de Créteil et de Versailles, le Canopé de Paris et la fondation Tara expéditions.
- La participation au séminaire humanités numériques de l’académie de Créteil organisé le 21/06/2017 par le Pôle numérique à l’atelier Canopé94.

A consulter, le travail du groupe de l’académie de Bordeaux, notre académie partenaire :
http://www.pearltrees.com/t/data/datavisualisation-academique/id14197614#l472

EGautier, DAEMI.

 

Fil twitter de @clemicreteil

0 | 5 | 10 | 15 | 20

Sites Favoris

Decryptimages

Un site participatif dédié à l’éducation à l’image proposé par la Ligue de l’Enseignement et l’Institut des Images.

Edubases sélection Médias

Voici les dernières fiches d’EDU’bases Documentation proposant des scénarios pédagogiques consacrés à l’éducation aux médias

Sites Favoris

Decryptimages

Un site participatif dédié à l’éducation à l’image proposé par la Ligue de l’Enseignement et l’Institut des Images.

Edubases sélection Médias

Voici les dernières fiches d’EDU’bases Documentation proposant des scénarios pédagogiques consacrés à l’éducation aux médias